© 2017 par ACH - Aurélie Charpentier.

Rechercher
  • ACH

"L'égoïsme est la rouille du moi.", Victor Hugo.

Il y a 2 mois de cela, je suis tombée sur une vieille plaque rongée par la rouille. Qui a t'il derrière cette rouille?

J'ai décidé d'y graver Victor Hugo. Il représente énormément de chose pour moi. Depuis toute petite je suis fascinée par cet homme. Mon père me récitait des passages de ces œuvres depuis mon plus jeune âge. A 14 ans j'avais déjà lu tous ces bouquins et ne jurais que par "Les Châtiments". Traiter de Faucon Bonaparte me faisait jubiler. Quel génie et quel courage ! 

Au delà de son aspect "Résistant" et combattant du système, sa sensibilité assumée ne faisait qu'augmenter mon admiration. Son poème "Demain dès l'aube" écrit pour sa fille Léopoldine, morte noyée avec son fiancé, résonne en moi à chaque instant. Il n'y a pas une semaine où je ne le récite pas, même brièvement. Ce poème a été un refuge. Je le récitais un peu comme un mantra, quand je me retrouvais, malgré moi, dans des situations "prises de tête" (en général, dans le cadre du boulot, entourée de filles aux conversations très superficielles et adeptes de la langue de P... ) Il était comme un rempart à la bêtise.

J'ai donc commencé à graver Victor sur cette plaque... Mais il manquait une histoire... Quelque chose d'inachevé.

J'ai la chance de vivre à côté d'une petite rivière, avec un superbe bassin naturel. J'y ai vu comme une évidence. Et si Victor allait rejoindre pour un temps Léopoldine?

Je l'ai laissé au fond de ce bassin pendant  plus d'un mois, pour étudier les effets que la rouille aurait sur lui. Le temps, aidé des éléments, change les choses. Il les adoucit, les transforme, les efface. Comme il efface la douleur.

Après 2 semaines :


Voilà donc à quoi ressemble Victor aujourd'hui. Fini la phase trempage, place à la suite...

RDV dans quelques jours.

Bonne journée à tous et toutes !

1 vue